Falleció Óscar Espinosa Cerón, El Sambo

Vicepresidente del Directorio del Parque por La Paz Villa Grimaldi y un gran activista social y empresario, a los 63 años de edad falleció Oscar Espinosa Cerón, llamado cariñosamente por sus amigos El Sambo. Un cáncer óseo que en los últimos meses lo mantuvo postrado provocó su deceso ayer viernes en la tarde, en la Clínica Santa María de Santiago.
Muy apreciado por su carácter abierto y su dedicación a actividades sociales y de solidaridad política, El Sambo había sido detenido a mediados de 1974, siendo muy joven, por el Servicio de Inteligencia de la Fuerza Aérea, SIFA, debido a su militancia en el MIR. Permaneció secuestrado varias semanas en la Academia de Guerra de la FACH, en Santiago, donde fue brutalmente torturado, siendo posteriormente trasladado a la Cárcel Pública, luego a los campos de concentración de Tres Álamos y Ritoque, y finalmente expulsado del país a Francia, lugar donde vivió su exilio.
Al retornar a Chile en 1987, apenas la dictadura le levantó la prohibición de ingreso al país, retomó sus actividades políticas ahora vinculado al Partido Socialista,  colaboro en la Revista “Análisis”, y se dedicó con mucho éxito empresarial al rubro de imprentas, en el cual realizó trabajos editoriales de significativo valor político y cultural para el país.
Conocido vecino de La Reina, siempre activo, orientó permanentemente su trabajo hacia los movimientos sociales que buscan conservar la memoria ante las violaciones de derechos humanos ocurridas luego del golpe de 1973, especialmente en el esclarecimiento de las muertes y desapariciones, y a la lucha en contra de la impunidad. Vinculado desde temprano a las actividades de la Corporación Parque por La Paz Villa Grimaldi, luego de múltiples trabajos, asumió la Vice-Presidencia de la organización a fines del año 2010.
Sus funerales se realizarán hoy sábado 9 de abril, con un cortejo que saldrá a las 15.30 horas de su domicilio en calle 23 de Febrero 8630 y Ossandón, La Reina, y se dirigirá primero a Villa Grimaldi (José Arrieta 8401) donde tendrá lugar un homenaje, y posteriormente proseguirá hacia el Crematorio del Parque del Recuerdo en Recoleta, para un oficio programado a las  17:00 horas. Un hombre digno descansa en paz.

Traduction (espagnol > français)

 

Vice-président du Parc de La Paz Villa Grimaldi et un grand activiste social et un entrepreneur, à 63 ans est mort Oscar Espinosa Cerón, affectueusement appelé par ses amis Sambo. Le cancer des os dans les derniers mois qui le tenait alitée causé sa mort, le vendredi après-midi, à la Clinique Santa Maria de Santiago.
Prisé pour son ouverture et son engagement pour la solidarité sociale et politique, Sambo a été arrêté à la mi-1974, encore très jeune, le Service de renseignement de l’Armée de l’Air, SIFA, en raison de son appartenance à la MIR . Elle demeure séquestré pendant plusieurs semaines à l’Académie de l’Air Force War, à Santiago, où il a été sauvagement torturé, puis transféré à la prison publique, puis dans des camps de concentration et Ritoque Tres Alamos, et finalement expulsé vers la France, au lieu où il a passé son exil.
À son retour au Chili en 1987, que la dictature, il a levé l’interdiction d’entrée dans le pays, a repris ses activités politiques désormais lié au Parti socialiste, je travaille dans la revue «Analyse» et avec succès consacré à la catégorie des activités d’impression dans qui a fait le travail éditorial significatif de la valeur politique et culturelle dans le pays.
résidente connue de La Reina, toujours actif, toujours orienté ses travaux vers les mouvements sociaux qui cherchent à préserver la mémoire de violations des droits de l’homme qui a eu lieu après le coup de 1973, en particulier dans la clarification des morts et disparitions, et la lutte contre de l’impunité. Liées à des activités au début de la Corporation du parc Villa Grimaldi paix après plusieurs emplois, a pris la vice-présidence de l’organisation à la fin 2010.
Ses funérailles auront lieu le samedi 9 avril, avec un cortège partira à 1530 heures à son domicile le Calle 23 Février 8630 et Ossandón, La Reina, et la tête la première à la Villa Grimaldi (José Arrieta 8401) qui accueille une hommage, et ensuite au crématorium Memorial Park de Recoleta, d’une tâche programmée pour 17h00. Un honnête homme reste en paix.

Hommage à Paris le 6 Mai, à la Maison de l’Amérique Latine à 18h30

Cet article a été publié dans Actualités et politique, mes coup coeur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s