Au sud du Chili, 34 Prisonniers Politiques Mapuche sont en grève de la faim

APPEL À MANIFESTER LE MERCREDI 22 SEPTEMBRE PLACE SALVADOR ALLENDE

 

CHILI : TOUS VIVANTS, TOUS LIBRES !

 

SOLIDARITÉ AVEC LES 34 PRISONNIERS POLITIQUES  MAPUCHE

EN GRÈVE DE LA FAIM !

 

 

Au sud du Chili,  34 Prisonniers Politiques Mapuche sont en grève de la faim depuis plus de 70 jours, répartis dans six prisons, pour faire connaître et aboutir leurs revendications.

 

Les médias ont fait connaître au monde entier la situation dramatique des 33 mineurs chiliens prisonniers des entrailles de la terre. Au même moment, 34 Prisonniers Politiques Mapuche risquent leur vie dans une inacceptable indifférence. Ils se battent ainsi que leurs familles pour dénoncer le silence des médias et le mépris des autorités pour leurs revendications.

 

Injustement victimes de la loi antiterroriste héritée de l’époque Pinochet, ils ont pris l’ultime des décisions pour se faire entendre.

 

Pourquoi  cette « injustice »?

 

La loi 18.314, connue sous le nom de "loi antiterroriste", est utilisée, aujourd’hui, principalement pour stigmatiser et écraser les mouvements sociaux et particulièrement ceux du Peuple Mapuche. Les actuels accusés (96 au total) se trouvent judiciairement dépourvus de tous les moyens de défense du Droit commun, ce qui se traduit par une série d’irrégularités :  "présomption de culpabilité", détentions arbitraires, tortures et châtiments psychologiques, détentions provisoires prolongées, non-signification des charges retenues contre eux, accusations basées sur des déclarations de “témoins sans visage” avec lesquels il n’y aura aucune confrontation, déplacements arbitraires et harcèlement incessant de la police chilienne dans leurs communautés.

  

À l’appel lancé par le « Collectif des familles des prisonniers politiques Mapuche au Chili », pour soutenir internationalement les revendications de ces hommes et enfants en grève de la faim, le Collectif de soutien au Peuple Mapuche en France* soutient  leurs revendications :

 

– La fin d’utilisation de la loi 18.134, connue sous le nom d’antiterroriste, appliquée  par le régime de Pinochet à l’encontre des opposants à la dictature et, à présent, tout spécialement à l’encontre du Peuple Mapuche;

– La fin du double jugement – civil et militaire  – imposé aux inculpés Mapuche pour des affaires à caractère civil.

– La révision de tous les jugements antérieurs concernant les membres de communautés Mapuche condamnés au titre de la loi antiterroriste.

–  La reconnaissance de leurs droits environnementaux, sociaux, culturels et politiques, en accord avec la Convention 169 de l’OIT approuvée par le Congrès chilien et en vigueur depuis septembre 2009.

 

En soutien à toutes leurs revendications, nous appelons à manifester notre solidarité

avec les Mapuche en grève de la faim,

Mercredi 22 septembre 2010 à partir de 18h30

place Salvador Allende, face à l’Ambassade du Chili.

M° La Tour-Maubourg

 

 

21 septembre 2010

 

 

 (*) Le Collectif regroupe la Fondation France-Libertés, l’AFAENAC, le MRAP, le Collectif pour les Droits de l’Homme au Chili, le Comité de Solidarité avec les Indiens des Amériques – CSIA Nitassinan, Comité Éthique Contre la Torture CECT France, l’Association France Amérique Latine, l’Association des Ex-réfugiés politiques de Fontenay-sous-Bois, l’Association Pueblo, l’Association RELMU Paris, l’Association Terre et Liberté pour Arauco, l’Association Nuevo Concepto Latino, l’Association La Bizikleta, l’Association d’ex prisonniers politiques chiliens-France.

 

 

LLAMADA A MANIFIESTAR  el  MIÉRCOLES, 22 DE SEPTIEMBRE Plasa   SALVADOR ALLENDE(frente a la embajada de Chile)

 

 CHILE: ¡ TODOS VIVOS, TODOS LIBRES!

 

 SOLIDARIDAD CON LOS 34 PRESOS POLÍTICOS MAPUCHE

 ¡ EN HUELGA DE HAMBRE!

 

 En el sur de Chile, 34 Presos Políticos Mapuche están en huelga de hambre desde más de 70 días, repartidos en seis prisiones, para hacer saber y acabar sus reivindicaciones.

 Los medios de comunicación hicieron saber en el mundo entero la situación dramática de los 33 menores chilenos encarcelados de las entrañas de la tierra. En el mismo momento, 34 Presos Políticos Mapuche arriesgan su vida en inaceptable indiferencia. Se pelean así como sus familias para denunciar el silencio de los medios de comunicación y el desprecio de las autoridades para sus reivindicacionesInjustamente víctimas de la ley antiterrorista heredada de la época Pinochet, tomaron la última de las decisiones para oír oír.

 ¿ Por qué esta "injusticia"?

 La ley 18.314, conocida bajo el nombre de " ley antiterrorista ", es utilizada, hoy, principalmente para estigmatizar y atropellar los movimientos sociales y particularmente los del Pueblo Mapuche. Los acusados actuales (96 en resumen) se encuentran judicialmente privados de todos los medios de defensa de la mayoria Derecha, lo que se traduce por una serie de irregularidades: " presunción de culpabilidad ", detenciones arbitrarias, torturas y castigos psicológicos, detenciones provisionales prolongadas, no significado de las cargas retenidas contra ellos, acusaciones basadas en declaraciones de " testigos sin cara " con los cuales habrá No habrá ninguna confrontación, desplazamientos arbitrarios y acoso incesante de la policía chilena en sus comunidades. A la llamada lanzada por el " Colectivo de las familias de los presos políticos Mapuche en Chile ", para sostener internacionalmente las reivindicaciones de estos hombres y niños en huelga de hambre, el Colectivo de apoyo al Pueblo Mapuche en France* sostiene sus reivindicaciones:

 – El fin de utilización de la ley 18.134, conocido bajo el nombre de antiterrorista, aplicado por el régimen de Pinochet en contra de los opositores sobre la dictadura y, ahora, muy especialmente en contra del Pueblo Mapuche;

 – El fin del juicio doble – paisano y militar – impuesto el inculpado Mapuche para asuntos a carácter civil. condenados a título de la ley antiterrorista.

 – El reconocimiento de sus derechos medioambientales, En apoyo de todas sus reivindicaciones, llamamos a manifestar nuestra solidaridad

 Con Mapuche en huelga de hambre,

 El miércoles, 22 de septiembre de 2010 a partir de las 18h 30

 Sitio el Salvador Allende, frente a la Embajada de Chile.

 M ° Tour-Maubourg

 – La revisión de todos los juicios anteriores que conciernen a los miembros de comunidad Mapuche   

 

 

 

 

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s