comunicado

Comisión Ética Contra la Tortura – Francia

Comunicado

En visita a la cárcel de Temuco,  4 diputados chilenos decidieron sumarse a la huelga de hambre llevada por 34 prisioneros políticos mapuche desde hace 60 días, permaneciendo en el recinto. Horas después, fueron desalojados violentamente por fuerzas especiales de gendarmería bajo las órdenes del ministerio del interior.                                                 

Declaramos :

1.-  Valoramos su actitud que responde al verdadero rol de los representantes del pueblo que han sido elegidos justamente para ocuparse directamente de los ciudadanos.

2.-  Adherir a las reivindicaciones de 34 ciudadanos que manifiestan sus derechos a través de una huelga de hambre, y  que no solo son chilenos, sino también miembros de comunidades de un pueblo originario ancestral, constituye un acto cívico  de ejemplo democrático digno de saludarlo.

3.-  El posicionamiento contraido por estos 4 parlamentarios, hoy día de oposición al gobierno,  ayuda a sanear la corrupción moral del Estado chileno  que durante 37 años consecutivos ha aplicado polítícas contrarias y contradictorias al interés general del pueblo.

4.-  Nuestro principal interés es  de coadyuvar a poner término a esta huelga de hambre, en el entendido que los mapuche obtengan satisfacción a sus legítimas demandas, reivindicando así la necesidad de crear un verdadero Estado de derecho.

5.-  Llamamos a la opinión pública internacional a permanecer alertas y vigilantes y a reforzar la solidaridad con los presos políticos mapuche, lo que en términos concretos se traduce por la multiplicación de acciones tendientes a obligar al gobierno de Piñera a dialogar con los huelguistas AHORA.

6.- La situación crítica de los presos políticos en huelga de hambre nos lleva a pensar a una tragedia mayor y fatal, cuya responsabilidad recaería inevitablemente en el gobierno del señor Piñera. Toda dilatación en el tiempo de estas imprescindibles negociaciones, juega en contra la VIDA de 34 personas al borde del colapso.

París, el 10 de septiembre 2010

Comisión Etica contra la Tortura – Francia

cect.France@gmail.com

Comission Ethique Contre la Torture

 

Communiqué

 Dans une visite à la prison de Temuco, 4 députés chiliens ont décidé de se joindre à la grève de la faim portée par 34 prisonniers politiques un Araucan depuis 60 jours, en restant dans l’enceinte. Des heures après, ils ont été violemment délogés par des forces spéciales de gendarmerie sous la conduite du ministère de l’intérieur.Nous déclarons :

 1.-Nous évaluons son attitude qui répond au vrai rôle des représentants du peuple qui ont été justement choisis pour s’occuper directement des citoyens.

 2.-Adhérer aux revendications de 34 citoyens qui manifestent ses droits à travers d’une grève de la faim, et qui non sont seulement chiliens, mais aussi membres de communautés d’un peuple originaire ancestral, il constitue un acte civique d’exemple démocratique digne de le saluer

3.-Le positionnement contracté par ces 4 parlementaires, de nos jours d’une opposition, aide le gouvernement à assainir la corruption morale de l’État chilien que pendant 37 ans consécutifs il a appliqué polítícas opposées et contradictoires à l’intérêt général du peuple.

 4.-Notre intérêt principal est de coadyuvar à mettre une limite à cette grève de la faim, dans le compris que l’Araucan ils obtiennent une satisfaction à ses demandes légitimes, en revendiquant ainsi la nécessité de créer un vrai État de droit.

 

5.-Nous sonnons à l’opinion publique internationale à rester vigilantes et vigilantes et quand un Araucan avait renforcé la solidarité les prisonniers politiques ce que dans des limites concrètes on traduit par la multiplication d’actions tendantes à obliger le gouvernement de Piñera à dialoguer avec les grévistes MAINTENANT.

 6.-La situation critique des prisonniers politiques à une grève de la faim nous amène à penser à une tragédie plus grande et fatale, dont la responsabilité retomberait inévitablement sur le gouvernement du monsieur Piñera. Toute dilatation dans le temps de ces négociations indispensables, joue dans contre la VIE de 34 personnes sur le point du collapsus.

 Vous enfantez, 10 septembre 2010

 Une commission Éthique contre la Torture – la France

 cect. France@gmail.com

 Comission Ethique Contre la Torture

 

 

 

 

Association loi 1901 n° W751204451

 

 

{0}

 

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s