HONOR A LOS HÉROES DE TRELEW , HONNEUR AUX HEROS DE TRELEW

COLECTIVO ARGENTINO POR LA MEMORIA
A 37 AÑOS DE LA MASACRE
 
1972 – 22 de AGOSTO – 2009
HONOR A LOS HÉROES DE TRELEW
 
El 15 de agosto de 1972, veinticinco presos políticos se fugaron del
Penal de Rawson; 6 de ellos lograron llegar a Chile y los 19 restantes
se entregaron luego de acordar garantías para su integridad física. No
obstante, siete días después el país se estremeció. En una helada
madrugada patagónica, el gobierno del General Lanusse materializaba la matanza que sería la génesis del Terrorismo de Estado y que encontraría luego su expresión más acabada en la desaparición de treinta mil compañeros.
Aquel 22 de Agosto de 1972 fueron fusilados 19 prisioneros políticos en
la Base Aeronaval Almirante Zar de Trelew, 16 murieron, 3 sobrevivieron
para contar los hechos, durante una entrevista que les realizara en la
cárcel de Villa Devoto, el poeta-compañero Paco Urondo .Pocos años después serían desaparecidos, como si se buscara que la historia pereciera.
Pero no fué así; año tras año, con distintas formas, pero con igual
firmeza, todos aquellos que nos negamos al imperio de la muerte, el
silencio y el olvido, volvemos a alimentar el fuego vivo de la memoria.
A 37 años de aquel fusilamiento que se incorporó al inconsciente
colectivo como “La Masacre de Trelew”, rindámosle homenaje a los
militantes políticos que dieron sus vidas para construir una Patria
Socialista , por eso decimos que no los olvidaremos jamás, ya
quedaron grabados en nuestra historia revolucionaria para siempre.
 
HONNEUR AUX HEROS DE TRELEW
 
Le 15 août 1972, vingt-cinq prisonniers politiques se sont enfuis de la Prison de Rawson ; 6 d’entre eux ont réussi à arriver au Chili et les 19 restants se sont rendus après avoir obtenu des garanties quant a leur intégrité physique. Malgré cela, sept jours après le pays tout entier tressaillit. Dans une aube glaciale de Patagonie, le gouvernement du Générale Lanusse matérialisée le massacre que serait la genèse du Terrorisme d’Etat, et qui trouverait après son aboutissement dans la disparition de trente mille personnes.
Ce 22 août 1972 ont été fusillés 19 prisonniers politiques à la Base Aéronavale Almirante Zar de Trelew, 16 sont morts, 3 ont survécu et ont pu raconter les faits au cours d’une entrevue réalisée dans la prison de Villa Devoto, par le poète-camarade Paco Urondo. A peine quelques années après eux aussi seraient disparues, comme si on cherchait à faire oublier l’histoire.
Mais il n’en a pas été ainsi ; année après année, sous diverses formes, mais toujours avec la même fermeté, tous ceux qui refusent l’empire de la mort, du silence et de l’oubli, nous revenons alimenter le feu vivant de la Mémoire.
A 37 ans de cette exécution qui a été incorporée dans l’inconscient collectif comme “Le Massacre de Trelew”, rendons hommage aux militants politiques qui ont donné leur vies pour construire une Patrie Socialiste, pour cela nous disons que nous ne les oublierons jamais, ils sont restés gravés dans notre histoire révolutionnaire pour toujours.
 
Les fusillés:
Carlos ASTUDILLO, Rubén BONET, Eduardo CAPELLO, Mario DELFINO, Carlos Alberto DEL REY, Alfredo KOHON, Clarisa LEA PLACE, Susana LESGART, José MENA, Miguel Ángel POLTI, Mariano PUJADAS, María Angélica SABELLI, Humberto SUAREZ, Humberto TOSCHI, Jorge ULA, Ana María VILLARREAL DE  SANTUCHO.
 
Les survivants (disparus pendant  la dictature):
María Antonia BERGER, Alberto Miguel CAMPS, Ricardo René HAIDAR.
HASTA LA VICTORIA SIEMPRE, COMPANEROS!
            COLLECTIF ARGENTIN POUR LA MEMOIRE
 
                         22 aout 2009-Paris-France
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s