carabineros asesina mapuche, carabiniers assesine mapuche

12 August, 2009

 


Carabineros asesina a comunero mapuche en violento desalojo de recuperación de tierras en Malleco
En violento desalojo ordenado por el Ministro del Interior y su Subsecretario Rosende, tropas de fuerzas especiales acribillan a comunero mapuche. Comunidades de Ranquilco realizaban acción de reivindicación de sus tierras ancestrales, usurpadas por el Fundo San Sebastian. En el operativo participaba el propio prefecto de Carabineros de Malleco, Iván Desmalinovich, y el comisario de Angol, mayor Walter Siefert.


Perez Yoma repite la senda de su padre, el responsable político de la masacre de Pampa Irigoin. Bachelet termina su mandato asesinando mapuches que reclaman sus tierras.

Confirmado: Un comunero mapuche murió en enfrentamientos con Fuerzas Especiales de Carabineros al interior de la comunidad de Ranquilco, en el sector de Bajo Malleco, en las cercanías de Collipulli. Tanto el Fiscal Militar como el Fiscal de Turno de Collipulli se dirigen al lugar del incidente para comenzar las indagaciones.
Durante la mañana la zona permaneció con varias tomas.


La Radio ha intentado obtener una versión oficial de Carabineros y la Gobernación de Malleco, sin resultados hasta el momento, pese a lo cual es posible ver intensos movimientos al interior del fundo San Sebastián.
Noticia en desarrollo…
FUENTES
La Radio y agencias

 

 

Des carabiniers assassine un Araucan copropriétaire dans une expulsion violente de récupération de terres dans Malleco(sud du Chili) En une expulsion violente ordonnée par le Ministre de l’intérieur et son Sous-secrétaire Rosende, des troupes de forces spéciales ils(elles) criblent un copropriétaire un Araucan. Des communautés de Ranquilco réalisaient une action de revendication de ses terres ancestrales, usurpadas(vole) par le Fonds le Saint-Sébastien. À l’opérant, il participait, le propre préfet de Carabiniers de Malleco, d’Iván Desmalinovich, et le commissaire d’Angol, de plus grand Walter Siefert. 

 

Pérez Yoma répète la sente de son père, du responsable politique d’elle un massacre de Pampa Irigoin. Bachelet termine son ordre en assassinant les Araucans qui réclament ses terres. Un confirmé : Un Araucan populaire est mort dans des affrontements avec les Forces Spéciales de Carabiniers à l’intérieur de la communauté de Ranquilco, dans le secteur de Bas Malleco, à la proximité de Collipulli. Procureur Militaire et le Procureur de Tour de Collipulli se dirigent vers le lieu de l’incident pour commencer les investigations. Durant le matin la zone est restée avec quelques prises. 

La Radio a essayé d’obtenir une version officielle de Carabiniers et le Gouvernement de Malleco, sans des résultats jusqu’au moment, malgré le fait qu’il est possible de voir des mouvements intenses à l’intérieur du fonds le Saint-Sébastien. Une nouvelle dans un développement… DES FONTAINES(SOURCES) La Radio et les agences 

 

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s